L'étranger de Albert Camus

Publié le par Plume Libre

L'étranger de Albert Camus

Aujourd'hui encore je suis là pour vous présenter une de mes lectures,"L'étranger" de Albert Camus. J'ai un avis partagé sur ce livre car il y a certains passages assez ennuyeux mais ils sont souvent rattrapés par des passages géniaux! J'aime beaucoup la fin du livre et le rapport qu'a le personnage avec le monde alentour et la vie en général. 
Si vous chercher un livre, celui-ci pourrait vous plaire (je mets du conditionnel car c'est un style assez spécial qui ne plaît pas à tout le monde!!)

Résumé: "Quand la sonnerie a encore retenti, que la porte du box s'est ouverte, c'est le silence de la salle qui est monté vers moi, le silence, et cette singulière sensation que j'ai eue lorsque j'ai constaté que le jeune journaliste avait détourné les yeux. Je n'ai pas regardé du côté de Marie. Je n'en ai pas eu le temps parce que le président m'a dit dans une forme bizarre que j'aurais la tête tranchée sur une place publique au nom du peuple français."


Quelques extraits du livre: 

"...j'ai senti que j'avais été heureux et que je l'étais encore. Pour que tout soit consommé, pour que je me sente moins seul, il me restais à souhaiter qu'il y ait beaucoup de spectateurs le jour de mon exécution et qu'ils m'accueillent avec des cris de haine"

"Aujourd'hui , maman est morte. Ou peut être hier, je ne sais pas. J'ai reçu un télégramme de l'asile: << Mère décédée. Enterrement demain. Sentiments distingués.>> Cela ne veut rien dire. C'était peut être hier."

"Mais tout le monde sait que la vie ne vaut pas la peine d'être vécue."

 

Et voilà, je ne vous mets pas trop d'extraits, à vous d'aller découvrir le livre!!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans livre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article